Que peut-on collectionner ?

Qu’est-ce que collectionner ?

Que peut-on collectionner ?

Depuis quand l'Homme collectionne-t-il ?

La place de la collection dans notre société

 

Introduction

La Collection fait partie de l'essence même de l’Homme. Elle semble en effet être omniprésente qu’importe la localisation géographique, la temporalité, la religion, la culture, l’ethnie, les mœurs et les coutumes. 

 

Cet article s’interroge donc sur les origines et à l’histoire de cette activité, son lien par rapport à l’Homme qui a traversé les âges et les conflits, les différents types de collection existantes, mais aussi comment elle s’inscrit dans notre société actuelle.

Qu'est-ce que collectionner ?

 

Par définition, La collection fait référence à un regroupement d’objets, autour d’un thème quelconque, estimé plus ou moins large.

Par nature, collectionner correspond à l’activité qui consiste à identifier, réunir, entretenir et gérer ce regroupement.  En fonction des thématiques, les collections sont plus ou moins « grandes » par le nombre d’objets qui les composent et « rares » en fonction du niveau de difficulté à trouver et réunir ces mêmes objets. 

Cependant, nous allons voir qu’il existe différents types de collections, qui dépendent de thématiques très distinctes avec des objectifs précis. 

Que peut-on collectionner ?

 

En effet, comme il a été précisé plus haut, l’Homme peut collectionner n’importe quel objet, cependant certaines collections remplissent des objectifs bien particuliers, ce qui nous permet de mettre en lumière trois grandes lignes principales pour les collections :

 

Les Collections d’œuvres d’arts

 

Les premières traces de la collection d’œuvres d’art datent de la civilisation romaine (753 Av J.-C à 476 Ap J.-C). Les trésors antiques pris aux vaincus au cours des différentes campagnes, notamment en Grèce, sont importés sur le territoire romain et exposés publiquement sous des portiques. Par la suite, un marché autours de ces trouvailles se développe. On observe alors à l’époque la création des premiers musées des pinacothèques* et ainsi des premiers collectionneurs.

 

Description : Au revers, Trophée gaulois composé d'un grand bouclier ovale, d'un casque, d'une cuirasse, d'un carnyx*, au pied duquel se trouve un guerrier gaulois (Vercingétorix?), nu jusqu’à la ceinture, échevelé, le torque au cou assis à droite, les mains liées dans le dos.  

 

Les thématiques de collections d’art ont ensuite évolué au fil du temps et des principales époques :

      • Au Moyen Âge les collections étaient des trésors ecclésiastiques* ou princiers.
      • Dès la Renaissance, les collections sont constituées tout d'abord par les aristocrates éclairés. Ils passent des commandes d'œuvres pour leurs collections privées et la décoration de leurs palais, mais aussi d'art religieux pour l'Église (exemple du mécénat). Ils deviennent également acheteurs, souvent au travers d'intermédiaires.
      • L'activité de collection se développe par la suite dans la bourgeoisie dès le XVIIIe siècle, notamment dans le monde des artistes et celui des affaires.

 

Pour finir, un grand nombre de collections publiques se sont constituées grâces aux dons de collectionneurs privés ou de leurs descendants, par l'intermédiaire de dations* ou de legs* en faveur des institutions muséales.

 

Les Collections scientifiques

 

Fichier:Homme de vitruve.jpgUne collection scientifique est une collection d'objets reliés à une ou plusieurs activités scientifiques, plus généralement dans le domaine des sciences empiriques ou de l'histoire humaine. Elle possède comme principal objectif de pouvoir référencer et documenter des objets liés à notre histoire et notre environnement au sens large. 

Historiquement, la collection scientifique n’était pas d’un intérêt majeur avant le Moyen Âge où les premières collections dites « naturelles » (en relation avec la nature et plus précisément les plantes) sont apparues grâce à l’apprentissage et au développement des simples médecines ou « plantes médicinales ». Par la suite, les collections scientifiques se sont développées au fil du temps. On retrouve ainsi des acteurs semblables à ceux qui participaient aux Collection d’œuvres d’arts : la bourgeoisie et les aristocrates qui exposent leurs collections dans des cabinets de curiosités*. Ces derniers seront ensuite rejoints par les universités à l’image d’Oxford et de l'Ashmolean Museum, le plus ancien musée encore ouvert à ce jour.

 

Les collections naturalistes s'accompagnent généralement de catalogues, d'une bibliothèque et de pièces pédagogiques : dessins naturalistes, gravures, lithographies*, livres et modèles tridimensionnels d'organismes complets ou d'organes (animaux, végétaux, fongiques), encore utilisés pour l'enseignement. Ces objets sont souvent de grande qualité esthétique, scientifique et technique, et souvent des pièces uniques entièrement faites à la main. Des collections de souches vivantes de microbes, de cellules souches humaines ou de cellules de certains tissus cultivées existent également, pour les besoins de la recherche médicale, de l'industrie des vaccins, des biotechnologies, etc.

Les plus grandes collections scientifiques sont actuellement conservées dans des musées d'histoire naturelle. 

 

Il existe de nombreuses catégories de collections scientifiques qui nous vous présenterons ci-dessous.

 

Les Collections « Inertes » 

 

Les collections scientifiques sont le plus souvent conservées à des fins d'études dans des laboratoires de recherches et/ou pour être exposées dans des musées d'histoire naturelle, des universités… 

Grâce à cette conservation et au travail conjoint des conservateurs et des archivistes, des classifications et des nomenclatures sont créés afin d’inventorier et trier les objets dits « scientifiques ».

 

Les Collections « Vivantes » :

Les collections vivantes traitent de l’ordre de tout ce qui est vivant : la biologie, par le biais de la conservation d’individus vivants, principalement des animaux ou des plantes, tout en respectant leur bien-être.

      • Concernant les animaux (zoologie), les collections vivantes sont les parcs, les terrariums, les aquariums, les aqua terrariums, les vivariums, les insectariums ou tout autre dispositif telles que les réserves naturelles. 
      • Concernant les plantes (biologie), les jardins d’acclimatation, les arboretums, les jardins botaniques ou les serres à but scientifique peuvent être considérés comme des lieux de conservation et par extension de collections scientifiques vivantes de plantes.

 

Les Collections d’objets du quotidien 

 

Le dernier type de collection est sans doute le plus représenté sur terre ; la collection d’objets du quotidien.

Celle-ci s’effectue souvent dans le cadre des loisirs. Il existe des noms pour désigner les différents types de collection en fonction des objets qu'elles comprennent.

Jusqu'au XIXe siècle, le terme de cabinet de curiosités désignait la pièce où le collectionneur rangeait ses objets, notamment les médailles.

 

Les principales collections d’objets du quotidien en France sont : 

Depuis quand l'Homme collectionne-t-il ?

 

Résultat de recherche d'images pour "homme de néandertal"Les premiers témoignages fossiles de l'activité de collection sont recueillis par André Leroi-Gourhan lors de fouilles dans la grotte du Renne à Arcy-sur-Cure : Il a observé des blocs de pyrite de fer, une coquille de gastéropode et un polypier fossiles volontairement apportés et gardés ensemble dans cette grotte habitée par l'homme de Neandertal au Moustérien (environ 30 000 Av J.-C).

 

De plus, on retrouve dans les monde grecs et romain antiques des collections composées d’objets votifs* dans les temples, les bibliothèques, les palais ou aux domiciles de lettrés. De nombreux épigrammes* du papyrus de Milan décrivent ainsi des œuvres d'art ou des gemmes, statuts ou ex-voto qui faisaient l’objet de collections. 

 

La place de la collection dans notre société

 

Pour conclure cet article, nous avons pu voir que l’Homme collectionne depuis des millénaires pour différentes raisons : loisir, connaissance, pédagogie, échange, commerce … 

De nos jours, la collection est principalement pratiquée dans le cadre d’un loisir, le collectionneur constituant une collection dite privée.

Elle peut être pratiquée également dans le cadre d’une profession à l’exemple :

  • Des conservateurs de musée qui s’occupent des collections publiques d’œuvres d’art, les objets rares et/ou anciens.
  • Les conservateurs de bibliothèque qui rédigent et conservent la documentation sur ces objets qui composent les collections.
  • Les archivistes qui ont comme fonction de préserver toutes documentations ou représentations qui s'apparentent à un thème précis.

 

Que l'on soit un passionné, un expert ou un collectionneur du dimanche. Que l'on soit un érudit d'histoire, un fana des objets de Johnny ou un libraire accroc aux vieux grimoires. Chaque homme trouvera au fond de lui la collection et la motivation que lui est propre.

Et derrière ces personnages bien souvent exubérants à leur façon, parfois incompris de leur proche qui voient en leur passion un passe temps "gentil" un peu inutile, se cache bien souvent une base de connaissance et de savoir inestimable. A l'ère du contenu consommé puis jeté, les collectionneurs défendent leur petit village gaulois où la patience et le partage sont mères de toutes les vertus. Ils font partis des gardiens des temps modernes de notre histoire commune.

Lexique

 

*Pinacothèque : Une pinacothèque est un musée exposant des œuvres picturales.

*Carnyx :  Instrument de musique celtique, de la famille des instruments à vent, de la sous-famille des cuivres.

*Ecclésiastiques : Qui se rapporte à l'Eglise.

*Dations : La dation en paiement est le fait de se libérer d'une dette par une prestation ou un bien différent de celui qui était initialement dû.

*Legs : Le legs est la transmission à titre gratuit d'un ou plusieurs biens du défunt, faite de son vivant par testament, mais qui ne prendra effet qu'à son décès.

*Cabinets de curiosité : Les cabinets de curiosités étaient des pièces, ou parfois des meubles, où étaient entreposées et exposées des « choses rares, nouvelles, singulières ».

*Lithographie :  Technique d’impression qui permet la création et la reproduction à de multiples exemplaires d’un tracé exécuté à l’encre ou au crayon sur une pierre calcaire.

*Votifs : Qui commémore l'accomplissement d'un vœu, est offert comme gage d'un vœu.

*Épigrammes : Inscription, d’abord en prose, puis en vers, qu’on gravait sur les monuments, les statues, les tombeaux et les trophées, pour perpétuer le souvenir d’un héros ou d’un événement

Sources

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Collection_(activit%C3%A9)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Collection_scientifique

https://fr.wikipedia.org/wiki/Collectionneur_d%27%C5%93uvres_d%27art

 

Les articles suivants pourraient également vous intéresser

 

Quel type de collectionneur êtes-vous ?

Comment classer et ranger sa collection ?

Comment mettre en valeur votre collection ?

Bien rédiger la fiche descriptive de votre objet

robot killer