Aurélien 274/Tripolis/SOLI INVICTO

Aurélianus (car XX = K et I = A), frappé pour Aurélien au printemps 274 à Tripolis (Phénicie).
IMP C AVRELIANVS AVG, Buste radié et cuirassé d’Aurélien à gauche drapé sur l’épaule, vu de trois quarts en avant.
SOLI INVICTO, */–//KA, Sol (Le Soleil) radié, nu, le manteau sur l’épaule gauche, debout à gauche, levant la main droite et tenant un globe de la gauche ; à ses pieds, à gauche, un captif assis, les mains liées dans le dos.
RIC 390, C233

Aurélien réforma le monnayage de billon en créant une nouvelle monnaie, l'aurelianus ou antoninien avec la marque XXI en Occident ou KA en Orient. Depuis 30 ans et la thèse de J.-P. Callu, on a beaucoup glosé sur la signification de ces marques qui caractérisent les pièces après la réforme de 274. L'une des hypothèses voudrait que 20 aureliani contenant 5% d'argent soit identiques à une pièce d'argent pur. Ces aureliani semblent être taillés au 1/84e de livre (3,87 g). Une autre théorie longtemps défendue par l'auteur consistait à expliquer l'exergue comme une marque de valeur XX ou K = I ou A. La nouvelle dénomination correspondant alors à 20 sesterces (HS) qui était l'unité de compte ou 5 deniers. Aujourd'hui, la valeur de cette nouvelle monnaie, aurelianus, serait de 4 deniers. Le retour à l'orthodoxie monétaire, grâce aux victoires sur Palmyre et l'Empire gaulois permit une restauration monétaire qui devait subsister, tant bien que mal, jusqu'à la réforme de Dioclétien en 294 en créant peut-être une hausse importante des prix. (d'après CGB à propos d'une monnaie de ce type https://www.cgb.fr/aurelien-aurelianus-sup-ttb-,brm_314374,a.html )

Other information

06 Aug 2019
71
RIC 390
robot killer