Saint Laurent-lès-Chalon 1422-04 engrogne variété au nom de Philippe-le-Bon

 

 

Atelier : Saint Laurent-lès-Chalon identifiable à son étoile marque endémique de l'atelier) sous la croisette initiale à l'avers et à sa dénomination au revers

Émetteur : Philippe-le-Bon duc de Bourgogne

Dénomination : engrogne, angrogne ou anserne (ce type monétaire montre la volonté du duc de s'écarter du système monétaire royal après le décès de Charles VI en 1422, et marque ainsi sa non allégeance au roi Charles VII meurtrier de son père)

Valeur faciale : 

Émission et période de délivrance : unique émission pour l'atelier, frappée en 1422

Titre : 119‰

Pied : 30°

Taille : ? au marc

Poids théorique/de l'exemplaire : 1gr812/1gr62

Quantité frappée : ?

A/ +PhS:DVX:T:COmS:BVRGODI

R/ +AnSRnA:D:S:LAVRnCI

Référence : FDD15-4 variété inédite

toutes les "∈", "m" et "n" sont onciales, la ponctuation est faite de deux points superposés, à l'avers une étoile sous la croisette initiale, au centre les armes sont aux 7 quartiers, au revers légende "BVRGODI" au lieu de "BVRGDI" et croix cantonnée d'un lion en 1 et en 4, et d'un lis en 2 et en 3.

après l'assassinat de son père, feu le duc Jean-sans-Peur et la mort du roi Charles VI, le duc Philippe-le-bon désolidarisa son monnayage de celui du royaume, pour prendre ses distances avec Charles VII à l'origine du meurtre du duc Jean. cette engrogne, qui ne fait écho à aucune monnaie royale, en est une trace. 

l'engrogne est une divisionnaire assez commune pour l'atelier d'Auxonne, et présente de très nombreuses variétés. Pour Saint Laurent elle est extrêmement rare (- de 10 exemplaires répertoriés), et n'a pas encore été retrouvée pour Cuisery et Chaussin.

 

 

Altre informazioni

24 mag 2020
8
robot killer