Islamique Dynastie des Fatimides & Almohades Maghreb & Espagne de 909 à 1171 & 1147 à 1269 A.D

Les Fatimides (également appelés Obeydides ou Banu Ubayd depuis le Manifeste de Bagdad) ont formé une dynastie califale chiite ismaélienne qui régna, depuis l'Ifriqiya (entre 909 et 969) puis depuis l'Égypte (entre 969 et 1171), sur un empire qui englobait une grande partie de l'Afrique du Nord, la Sicile et une partie du Moyen-Orient.

Issus de la branche religieuse chiite des ismaéliens — pour laquelle le calife doit être choisi parmi les descendants d'Ali, cousin et gendre du prophète de l'islam Mahomet, les Fatimides considèrent les Abbassides sunnites comme des usurpateurs de ce titre. L'établissement de leur califat débute au Maghreb, grâce à l'appui des Berbères Kutama, grande tribu qui était établie à l'Est de l'actuelle Algérie qui vont renverser le pouvoir local Aghlabide. Après un intermède en Ifriqiya, ils finiront par s'établir dans la ville du Caire qui pendant leur règne prendra un essor considérable.

Histoire :  Période maghrébine :  Les Fatimides tracent leurs origines de Fatima, la fille du prophète Mahomet et épouse d'Ali Ibn Abi Talib. Les tribus berbères Kutama d'Algérie nouvellement converties au chiisme ismaélien (ismaélisme). La dynastie a été fondée en 909 par Ubayd Allah al-Mahdi - qui prétend être de lignée alide ismaélide - qui a commencé le mouvement en s'appuyant sur les tribus Kutamas de petite Kabylie2,3 puis du Constantinois qu'il a converties à l'islam chiite.

À l'origine du mouvement fatimide on trouve le dâ`i ismaélien Abu Abd Allah ach-Chi'i un arabe yéménite qui, entre la fin du ixe siècle et le début du xe siècle, prêche au profit des Fatimides depuis Ikjan, dans les Babors en petite Kabylie, où il trouve un écho favorable, parvenant à se rallier de nombreux partisans chez les Berbères, et à partir de laquelle il lance une révolte contre les Aghlabides de Kairouan4.

En 909, Abu Abdallah parvient à délivrer l'imam ismaélien Ubayd Allah et à l'introniser. Ce dernier, contrôlant une grande partie du Maghreb, de l'extrémité est du Maroc à la Libye (aujourd'hui Algérie, Tunisie, Libye) est alors suffisamment puissant pour contester l'autorité du calife de Bagdad. Il choisit une capitale en fondant la ville de Mahdiyya, sur une presqu’île du Sahel tunisien, où il se proclama lui-même calife en 909. Ceci devait d'ailleurs encourager l'émir de Cordoue à faire de même en 929, établissant un califat omeyyade en Espagne.

Période égyptienne:  Article détaillé : Période fatimide de l'Égypte.

En 969, les Fatimides conquirent l'Égypte, grâce au général Jawhar al-Siqilli, sur ordre du calife al-Mu‘izz. Le général entra à Fustât le 7 juillet 969, dans un pays désorganisé et en proie à la famine. Ils fonderont, près de cette ville, une nouvelle capitale qu'il nommèrent al-Qâhira (Le Caire), ce qui signifie « la Victorieuse ». Le Caire deviendra la capitale des Fatimides, qui s'y déplacent à la suite d'un soulèvement en Ifriqiya, mené par un chef berbère du nom d'Abu Yezid, laissant les Zirides en tant que gouverneurs de leurs territoires en Afrique du Nord.

Les Fatimides continuèrent à étendre leurs conquêtes jusqu'à la Syrie et parvinrent à s'établir à Malte et en Sicile, et à mettre temporairement un pied en Italie méridionale. Devenue cité impériale, avec les deux palais et la mosquée al-Azhar, le Caire est entouré d'un rempart de calcaire, à la fin du xie siècle, par les architectes byzantins. Un siècle après, miné par la peste et l'inflation, l'empire fatimide s'effondre sous les coups du royaume franc de Jérusalem.

Les "Almohades" sont une dynastie musulmane Amazigh , qui fut fondée au début du XIIe siècle à Tinmel, dans l'anti-Atlas marocain, et qui domina, à partir du Maroc, le Maghreb et une partie de la péninsule Ibérique de 1147 à 1269. Le calife Abd al-Mu'min fut le premier monarque de la dynastie almohade qui règne sur le Maghreb et l'Espagne de 1147 au 1269, fait frapper des dirhams, sur flan carré de 1,5 g, d'argent de très bon aloi.. La plupart de ces dirhams sont anonymes et ne comportent sur les deux faces que des formules religieuses conformes à la stricte réforme religieuse .

Description de cette image, également commentée ci-après

L'Empire almohade à son extension maximale,
entre 1195 et 1212.

Informations générales
Statut Monarchie
Capitale Marrakech, Séville et Rabat
Langue arabe et langues berbères (mozarabe, hébreu, langue romane d'Afrique du Nord et dialecte arabe andalou)
Religion sunnisme (ibadisme, judaïsme, christianisme et soufisme)
Monnaie dinar2
Superficie
Superficie environ 1 600 000 km²
 

Les Almohades (en arabe (al-Muwa 'idun), en berbère (Imwe 'den)) « qui proclame l’unité divine », ou Banu Abd al-Mumin, sont un mouvement religieux fondé au début du xiie siècle, dont est issue la dynastie éponyme d'origine berbère qui gouverne le Maghreb et al-Andalus entre le milieu du xiie siècle et le xiiie siècle.

Le mouvement religieux des Almohades est fondé vers 1120 à Tinmel par Mohammed ibn Toumert, appuyé par un groupe de tribus masmoudiennes du Haut Atlas marocain, principalement des Masmoudas. Ibn Toumert prône alors une réforme morale puritaine et se soulève contre les Almoravides au pouvoir à partir de son fief de Tinmel.

À la suite du décès d'Ibn Toumert vers 1130, Abd al-Mumin prend la relève, consolide sa position personnelle et instaure un pouvoir héréditaire, en s'appuyant sur les Koumyas de la région de Nedroma dans l'ouest algérien ainsi que les Hilaliens7. Sous Abd al-Mumin, les Almohades renversent les Almoravides en 1147, puis conquièrent le Maghreb central hammadide, l'Ifriqiya (alors morcelée depuis la chute des Zirides) et les Taïfas. Ainsi, le Maghreb et l'al-Andalus sont entièrement sous domination almohade à partir de 1172.

À la suite de la bataille de Las Navas de Tolosa en 1212, les Almohades sont affaiblis et leur empire se morcelle au profit des rois des Taïfas en al-Andalus des Zianides du Maghreb Central et des Hafsides, et voit l'émergence des Mérinides au Maghreb al-Aksa qui prennent Fès en 1244. Les Almohades, qui doivent désormais payer tribut aux Mérinides et ne contrôlent plus que la région de Marrakech, sont finalement éliminés par ces derniers en 1269.

sources wikipedia

Visualización
2 dirhams Almohades de Millares (Copie Chrétiennes de dirhams islamiques) 1147-1269
2 dirhams Almohades de Millares (Copie...
2 Millarès (imitations chrétiennes de dirham Almohade) et 1 Dirhams Almohades (Ispano-Islamique)
2 Millarès (imitations chrétiennes de ...
Fatimides - Al-HAKIM 996-1021 AH AR 1/2 Dirham (AD 996-1021)
Fatimides - Al-HAKIM 996-1021 AH AR 1/...