SEPTIME SEVERE Denier - 207 - Rome - 1er Officine - type 1

SEPTIME SEVERE - Denier

 

Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan légèrement irrégulier. Une petite fissure est bien visible à 11h au revers. Patine grise. Joli portrait de Septime Sévère au droit.
 
Référence ouvrage :
 
Type : Denier
Date : 207
Nom de l'atelier/ville : Rome
Métal : argent
Titre en millième : 550 ‰
Diamètre : 19,5 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 3,01 g.
Officine : 1re

 

Avers :

Titulature avers : SEVERVS - PIVS AVG.
Description avers : Tête laurée de Septime Sévère à droite (O*).
Traduction avers : “Severus Pius Augustus”, (Sévère pieux auguste).

 

Revers :

Titulature revers : RESTITVTOR - VRBIS.
Description revers : Rome assise à gauche, tenant le palladium de la main droite et un sceptre de la gauche ; derrière elle, un bouclier.
Traduction revers : “Restitutor Urbis”, (Le Restaurateur de la ville).

 

Commentaire :

Rubans de type 1.
 

Historique :

SEPTIME SEVERE

(13/04/193-4/02/211) Lucius Septimius Severus

Septime Sévère est né en 146 à Leptis Magna en Afrique (Libye). Après une brillante carrière militaire sous les règnes de Marc Aurèle et de Commode, il fut consul suffect en 185. Au moment de la mort de Pertinax, il est gouverneur de Pannonie supérieure. Acclamé empereur le 13 avril 193, il élimine rapidement Dide Julien, son compatriote (28 juin), et associe au pouvoir Albin comme césar avant de combattre Pescennius Niger en Orient. En 195, il entre fictivement dans la famille antonine en se faisant adopter post-mortem. Il bat et fait exécuter Niger et mène une brillante campagne en Arabie. En 197, il se débarrasse de son dernier adversaire, Albin, qui s'était proclamé auguste. Sévère prépare l'établissement de sa dynastie en donnant en 194 le titre d'augusta à Julia, sa femme, de césar à Caracalla, en 196, puis d'auguste en 198 quand Géta, son second fils, devient césar. Sévère va passer quinze ans à consolider les frontières de l'empire en remportant de nombreuses victoires sur les Parthes (197-198), puis en Afrique (207), enfin en Bretagne (208-211) où il meurt.

Información complementaria

17 may. 2018
37
robot killer