Quel type de collectionneur êtes-vous ?

 

Collectionneur passionné, spécialiste, investisseur ou chasseur, tout collectionneur a des motivations qui lui sont propres. Nous vous dressons ci-dessous 4 profils type de collectionneurs dans lesquels vous allez peut-être vous retrouver !

 

Le collectionneur passionné

 

Ce type de collectionneur est un peu touche à tout. Il ne sera pas centré sur une thématique de collection particulière et fonctionnera par « coup de cœur » sur un domaine plus vaste. 

Le passionné ne s’intéresse pas au prix de revente de ses objets et préférerait emporter sa collection dans sa tombe plutôt que de s'en séparer.

Il passera ses weekends à écumer les brocantes ou les bourses d’échange, et il sera actif dans son association locale. Son budget par objet sera limité mais il n’hésitera pas cependant à faire plusieurs achats chaque mois. Il aura le désir de partager sa collection avec d’autres passionnés et sera toujours partant pour échanger un double.

Il réalise ses achats sur Ebay, Leboncoin ou sur des groupes Facebook spécialisés, et souhaite se procurer ses objets au meilleur prix.

Les factures et certificats d’authenticité ne sont pas forcement sa priorité. Il a besoin cependant de gérer sa collection efficacement afin de ne pas se laisser submerger par la masse d'objets accumulée.

 

Le spécialiste

 

Frans Francken - An Antique Dealer's GalleryCe type de collectionneur se focalise sur un ou plusieurs domaines très pointus, au point de devenir la référence sur ses thématiques de prédilection. Ses connaissances sont généralement vastes, et personne ne lui arrive à la cheville. L’expert sera, par exemple, spécialisé sur le monnayage de Constantin Ier, empereur ayant régné de 310 à 337 de notre ère. En comparaison, le passionné sera plutôt intéressé par l’ensemble du monnayage romain, voire par l’ensemble des monnaies de l’antiquité à nos jours.

Le spécialiste aime faire profiter les autres collectionneurs de son érudition. Il a par contre une sainte horreur que d’autres exploitent son travail sans son autorisation ou des sujets traités de façon approximative. 

Les achats de l'expert seront beaucoup plus rares, sa collection plus restreinte, mais il n’hésitera pas à sortir le portefeuille pour acquérir à prix d’or un objet qui apparaît à la vente pour la première fois. La rareté de l’objet acheté sera privilégiée sur son état de conservation, qui sera uniquement la cerise sur le gâteau.

Le spécialiste, étant exigeant, va privilégier des achats en ligne car il devra parcourir des milliers d’objets pour trouver son bonheur. Il le trouvera également via son réseau étant reconnu sur sa thématique. Il cherchera à créer ou animer des groupes, ou lancer sa propre base de données afin de constituer une collection scientifique et d’échanger avec d’autres spécialistes.

 

L’investisseur

 

Ce type de collectionneur garde toujours à l’esprit la notion de prix et de revente lors de l’achat d’un objet. Bien qu’ayant des connaissances précises sur certaines thématiques, il 

n’aura pas le niveau d’érudition de l’expert mais sera toujours à même de valoriser au juste prix un objet afin de savoir si celui-ci pourra enrichir sa collection.

 

La collection de l’investisseur est de taille modérée, souvent composée de biens d’exception qu’il pourra revendre facilement en cas de besoin. (En comparaison avec la collection du spécialiste, qui pourra éprouver des difficultés à trouver la clientèle à même 

d’apprécier la rareté de ses objets).

L’investisseur va privilégier pour ses achats les grandes maisons ayant pignon sur rue et va fuir les sites de petites annonces. Celui-ci exigera en effet des garanties et certificats lors d’un achat. Les éléments de provenance sont effet un vrai plus lors d’une revente. Pour ce type de collectionneur, la traçabilité et la sécurisation des données sont des enjeux majeurs.

 

Le collectionneur "chasseur"

 

L'accomplissement du chasseur ne réside pas dans la possession d’un objet mais dans son acquisition. Il est opportuniste, et saura être au bon endroit au bon moment afin de ne pas rater l’affaire du siècle.

Le chasseur doit avoir une culture suffisamment vaste sur ses thématiques de collection pour ne pas rater le bon coup quand celui-ci se présentera.


Sans être investisseur, le chasseur aura en tête le prix réel d’un objet car l’accomplissement ne sera pas total lors d’un achat sans cette composante “bonne affaire”.

 

En effet, pour un chasseur, acheter un objet au juste prix n’est pas satisfaisant car c’est à la portée de tout le monde. Il souhaite avant tout acquérir des objets qui, par leur rareté ou leur beauté, ne lui seraient normalement pas accessibles.


Le chasseur est organisé. Il connaît toutes les bases de données, et a sous la main les différents argus de cotation, le but étant de pouvoir identifier et dégainer au plus vite. Un chasseur en cache souvent un autre… Toute décision qui n’est pas prise à l’instant est généralement regrettée, l’objet convoité ayant rejoint durant cette hésitation une autre collection.


Une fois l’objet trouvé, ramené à la maison et parfaitement identifié, celui-ci perdra une bonne partie de son intérêt. Mais l’histoire de sa fabuleuse découverte sera contée pendant des années à chaque rassemblement de collectionneurs !

 

Et vous ? Quel type de collectionneur êtes-vous ?

 

robot killer