;

Monnaies d'Orléans

 Des origines jusqu'aux Capétiens directs [merci de m'indiquer toute inexactitude dans ce qui suit]
Les premières monnaies frappées à Orléans (alors appelée Cenabum) datent de l'époque gauloise. La région était alors...

Des origines jusqu'aux Capétiens directs [merci de m'indiquer toute inexactitude dans ce qui suit]

Les premières monnaies frappées à Orléans (alors appelée Cenabum) datent de l'époque gauloise. La région était alors occupée par les Carnutes. En centre-ville actuel d'Orléans, des fouilles menées dans l'îlot de la Charpenterie lors de diverses campagnes entre 1969 et 1990 ont mis au jour un atelier spécialisé dans les métaux cuivreux (datant du IIème siècle avant notre ère). Vu la découverte de flancs monétaires et d'un grand nombre de monnaies, l'hypothèse d'un atelier monétaire à cet endroit a été faite. La production comporte principalement des potins et des bronzes, faisant très souvent figurer un aigle.
Bronze à l'aigle et à la rouelle   Bronze à l'aigle et à la rouelle (vente cgb) A/ tête stylisée à droite, oeil triangulaire R/ aigle debout à droite, ailes déployées, tête à droite, une rouelle à gauche de la tête [Carnutes]
En -52, les Carnutes se soulèvent et massacrent les colons romains. Jules César vient assiéger la ville, la pille et la rase. Ce ne serait que sous l'empereur Aurélien (fin du IIIème siècle) que la ville aurait été refondée et aurait pris son nom actuel. Bref, Orléans n'a pas été un atelier pour monnaies romaines !

Les frappes à Orléans reprennent sous les Mérovingiens. La première monnaie connue est un fabuleux (et unique !) solidus à l'imitation de ceux de Constantinople pour Anastase, frappé a priori sous Clovis et portant en exergue la mention ΛVRIL. La production évolue avec des tremisses portant à l'avers le nom d'Orléans autour d'une tête/buste à droite, et au revers celui du monétaire (trois sont connus : Angulfus, Iaco (Jacobus ?), et Maurinus/Martinus) autour d'une croix ancrée ou latine, aux extrémités éventuellement bouletées. 
  A/ AVRIANIS (centripète, AV ligaturés, S couchée), buste diadémé à droite stylisé R/ ANGIVLFVS (AN ligaturés), croix ancrée et bouletée (vente cgb) [tremissis, Angulfus monétaire]
Deux tremisses exceptionnels portant le nom du souverain à l'avers et celui d'Orléans au revers existent pour Dagobert Ier ainsi que son fils Clovis II. Le monétaire Maurinus marque la transition vers le denier d'argent.
A/ [MAR]TINVS M[ONET], buste couronné à droite R/ [+AVRILI]ANIS CIV, croix latine bouletée (vente cgb) [denier, Martinus monétaire]
On notera particulièrement quelques deniers, là-aussi exceptionnels, comportant la mention DINΛRIO avec le nom du monétaire à l'avers et le nom d'Orléans au revers (6 des 7 deniers connus comportant cette mention DINΛRIO sont d'Orléans).
A/ +[M]AVRITIVS MO[NET], buste diadémé à droite  R/ +DINARIO ΛΛRILIΛNIS, croix posée sur un socle (vente CNG) [denier DINARIO, Mauritius monétaire]
La production s'élargit ensuite, avec des oboles unifaces (2 flancs accolés et frappés dans des coins de deniers !), et des deniers d'églises et monastères orléanais.
[conférence de Ph. Schiesser]

Au début des Carolingiens, l'atelier d'Orléans frappe avec indication d'atelier quelques rares deniers sous Pépin, Carloman, Charlemagne et Louis le Pieux.
A/ +CΛRLVS REX FR, monogramme carolin R/ +ΛVREILVNIS, croix (vente cgb) [denier Charlemagne]
A/+HLVDOVVICVS IMP ΛVG, buste couronné R/ ΛVRE - [LI - Λ]NIS, porte de ville (exemplaire BNF) [denier Louis le Pieux]
A/ +HLVDOVVICVS IMP, croix  R/ AVREL / . / IΛNIS (exemplaire BNF) [denier Louis le Pieux]
Orléans fait ensuite partie de la petite dizaine d'ateliers frappant en grande quantité les deniers au temple à la légende chrétienne, sans mention d'atelier (mais des caractéristiques de style permettent assez facilement d'identifier Orléans).
A/ +HLVDOVVICVS IMP, croix avec 4 besants  R/ +XPISTIΛNΛ RELIGIO, temple avec 4 colonnes surmonté d'une croix, chevron au-dessous (vente cgb) [denier Louis le Pieux]
Ensuite, sous Charles le Chauve, Orléans s'affirme comme un atelier principal, faisant partie des 10 ateliers pouvant émettre des deniers GDR selon l'édit de Pîtres (864).
A/ +GRΛTIΛ D-I REX, monogramme carolin  R/+ΛVRELIΛNIS CIVITΛS, croix [denier Charles le Chauve]
Sous les derniers Carolingiens, le monnayage d'Orléans est assez disparate et retrouvé en assez faible quantité (comme pour la plupart des ateliers à cette époque). On trouve principalement des monnaies aux noms d'Eudes et Raoul.

Sous les Capétiens, Orléans fait partie intégrante du domaine royal. Le monnayage féodal est quasiment inexistant, à part quelques deniers au nom de Hugues, fils de Robert II.
A/ +D-I DEXTRΛ BE, porte de ville avec H, V, G, O   R/+ΛVRELIΛNIS CVITΛ, croix [denier hugues de France]
Quelques monnaies sont frappées, sous Philippe Ier, Louis VI et Louis VII, toujours avec des portes de ville. A/ +PHILIPVS X REX D-I, porte de ville avec diverses lettres  R/ +ΛVRELIΛNIS CIVITΛ ; croix avec 2 S [denier Philippe I]
Les règnes ultérieurs, favorisant la centralisation, ne font pas apparaître de nom d'atelier. L'existence d'Orléans est tant qu'atelier n'est alors pas très claire.

La production de monnaies clairement identifiables au nom de l'atelier d'Orléans reprend à l'instigation du Dauphin à la fin du règne de Charles VI en 1421 sous la forme de gros dit florette.
[gros dit Florette pour Charles Dauphin au nom de Charles VI]

 
 
 
 
 
 

Display
Carnutes, potin à l'aigle de face
Carnutes, potin à l'aigle de face

Carnutes (région de la Beauce), potin à l'aigle de face50 avant JC potin, 4,04 g, diamètre 19 mm, axe des coins 12 hA/ tête chevelue à gauche, bourrelet périphériqueR/ aigle debout de 3/4 face, tête...

Coins Ancient coins (650 B.C. to 1453 A.C) Celtic coins Gaul Senones

Charles le Chauve (denier, Orléans)
Charles le Chauve (denier, Orléans)

Charles le Chauve, roi des Francs (840-877)Denier au temple, à la légende chrétienne, Orléans (type 1e, 840-864, plutôt 840-850 ?)Argent, 1.64 g, diamètre 21 mm, axe 8 hA/ +CΛRLVS REX FR; croix pattéeR/ +XPISTIΛNΛ RELICIO...

Coins French coins (481 to 2001) Carolingian coins (751 - 987) 840-877 Charles II le Chauve

Charles le Chauve (denier, Orléans)
Charles le Chauve (denier, Orléans)

Charles le Chauve, roi des Francs (840-877)Denier, Orléans (type 1e, 840-864)Argent, 1,53 g, diamètre 19 mm, axe 9 hA/ +CΛRLVS REX FR; croix pattée avec 4 globulesR/ +ΛVR-ELI-ΛNIS  ; temple avec fronton triangulaire surmonté d'une...

Coins French coins (481 to 2001) Carolingian coins (751 - 987) 840-877 Charles II le Chauve

Charles le Chauve (denier à la porte, Or...
Charles le Chauve (denier à la porte, Or...

Charles le Chauve, roi des Francs (840-877)Denier, Orléans (type 1c, 840-864, peut-être après 850 ?) Argent, 1,26 g, diamètre 19 mm, axe 5h A/ +CΛRLVS REX FR, entourant une croix cantonnée de 4 globulesR/ +ΛVRE-LI-ΛINS, entourant une...

Coins French coins (481 to 2001) Carolingian coins (751 - 987) 840-877 Charles II le Chauve

Charles le Chauve (denier, Orléans)
Charles le Chauve (denier, Orléans)

Charles le Chauve, roi des Francs (840-877)Denier, Orléans (type 2, 864-875)A/ +GRΛTIΛ D-I REX ; monogramme carolin KRLS (légende débutant à 9 h)R/ +ΛVRELIΛNIS CIVITΛS  ; croix pattée  Argent, 1.80 g, diamètre 21 mm, axe 5 h Ce...

Coins French coins (481 to 2001) Carolingian coins (751 - 987) 840-877 Charles II le Chauve

Charles le Chauve (obole, Orléans)
Charles le Chauve (obole, Orléans)

Charles le Chauve, roi des Francs (840-877)Obole, Orléans (type 2, 864-875)A/ +CRΛ-TIΛ D-I REX (rétrograde, légende débutant à 9 h), autour d'un monogramme carolin KRLS R/ +ΛVRELIΛNIS CIVITS  ; croix pattée  Argent, 0,79 g, diamètre 13 mm,...

Coins French coins (481 to 2001) Carolingian coins (751 - 987) 840-877 Charles II le Chauve

Eudes (denier, Orléans)
Eudes (denier, Orléans)

Eudes, roi des Francs (888-898) Denier, OrléansA/ +GRΛTIΛ D TI  ; monogramme odonique R / ◊D◊ / EX (E inversée) (légende commençant à 9 h)R/ +ΛVRELIΛNIS CIVITAS ; croix pattée Argent, 1,77 g, diamètre 20 mm,...

Coins French coins (481 to 2001) Carolingian coins (751 - 987) 888-898 Eudes

Raoul (denier, Orléans)
Raoul (denier, Orléans)

Raoul, roi des Francs (923-936) Denier, Orléans A/ +CRΛTIΛ D-I REX ; monogramme de Rodolf RDFS (légende débutant à 9 h)R/ +ΛVRELIΛNIS CIVITΛ; croix pattée Argent, 1,27 g, diamètre 18 mm, axe 6 h On a ici un...

Coins French coins (481 to 2001) Carolingian coins (751 - 987) 923-936 Raoul

Raoul (denier, Orléans)
Raoul (denier, Orléans)

Raoul, roi des Francs (923-936) Denier, Orléans A/ +CRΛTI[Λ D-I R]EX ; monogramme odonique de Rodolf (légende débutant à 9 h)R/ +ΛVRELIΛNIS CIVITΛ; croix pattée Argent, 1,14 g, diamètre 18 mm, axe 11 h Le monogramme est exactement...

Coins French coins (481 to 2001) Carolingian coins (751 - 987) 923-936 Raoul

Hugues de France (denier, Orléans)
Hugues de France (denier, Orléans)

Hugues de France (1007-1025)Denier (Orléans)Billon, 1.28 g, diamètre 17.5 mm, axe 12 hA/ +D-I DEXTRA BE ; porte de ville avec H à gauche,  V au-dessous, G à droite et O au-dessousR/ +AVRELIANIS CIVITAS ;...

Coins French coins (481 to 2001) Feodal coins (987 - 1736)

Philippe I (denier, Orléans)
Philippe I (denier, Orléans)

Philippe Ier, roi des Francs (1060-1108)Denier (Orléans, 1er type)Billon, 1.28 g, diamètre 20 mm, axe 10 hA/ +PHILIPVS X REX D-I ;  porte de ville accostée de NI et IC, à l'intérieur ΛT et au-dessus...

Coins French coins (481 to 2001) French Royal coins (987 - 1791) 1060-1108 Philippe I

Louis VI (denier, Orléans)
Louis VI (denier, Orléans)

Louis VI le Gros, roi des Francs (1108-1137)Denier (Orléans)Billon, 0.83 g, diamètre 19 mm, axe 4 hA/ +LVDOVICVS REX I ; porte de ville surmontée d'un O, Ω sur la gauche, et 3 (peut-être Ξ)...

Coins French coins (481 to 2001) French Royal coins (987 - 1791) 1108-1137 Louis VI le Gros

robot killer